John Edwards envoie des tweets de sa tombe

share on:

Ce fait inédit et bizarre s’est passé en Ireland du Nord. John Edwards s’est porté volontaire pour se retrouver dans un cercueil scellé et enterré dans la cour d’une église de Belfast.

Pendant trois jours, cet habitant de Dublin, a défié toutes les considérations sociales et culturelles pour se retrouver à une profondeur de trois pieds sous terre.

Seulement il n’était pas seul car son cercueil avait été spécialement adapté pour qu’il puisse diffuser en direct des messages sur les réseaux sociaux.

Son principal objectif pour cette mission était d’atteindre ceux qui sont désespérés. Agé de 61 ans, M. Edwards est un ancien toxicomane et alcoolique qui a pu retrouver sa sobriété depuis plus de deux décennies.

Après avoir connu ce qu’il a décrit comme une «rencontre incroyable avec Dieu il y a 27 ans», il a mis en place un certain nombre de centres de réadaptation chrétiens et des refuges pour sans-abri.

Ayant perdu plus de 20 de ses amis grâce à la toxicomanie et au suicide, le sexagénaire conseille et prie avec des gens en détresse ou en désespoir.

De sa « tombe » aménagée dans les jardins de l’église Willowfield, à l’est de Belfast, il a pu pendant trois jours partager un message d ‘«espoir».

Il est approvisionné en air, en nourriture et en eau par des tuyaux reliés au cercueil souterrain

La fameuse tombe de John Edwards dans les jardins de l'église Willowfield, à l'est de BelfastCopyright de l’imageAFP
Image captionLa fameuse tombe de John Edwards dans les jardins de l’église Willowfield, à l’est de Belfast

« Bizarre » comme initiative

L’ancien toxicomane a reçu des appels, des textes et des courriels de plusieurs personnes qui cherchent de l’aide.

« Mon plan est de leur parler de la tombe avant d’y arriver et leur montrer l’espoir », at-il déclaré au Belfast Telegraph.

M. Edwards a dit qu’il n’est pas claustrophobe, mais était encore un peu inquiet d’être enterré vivant.

« Quand le couvercle est fermé et que vous êtes sous terre, et vous entendez le sol étant jeté sur le dessus du cercueil … il est bizarre », a-t-il admis.

Le cercueil en bois est plus spacieux qu’un cercueil moyen. Il est long de 2,4 m, haut d’un mètre et large de 1,3 mètre. Il est équipé d’un WC.

M. Edwards n’en était pas à son premier essai car il avait déjà passé trois jours sous terre dans sa ville adoptive de Halifax en Angleterre l’an dernier.

Ayant vécu l’abus sexuel, la maladie mentale et l’itinérance, l’ancien toxicomane a dit qu’il s’est surdéterminé un certain nombre de fois.

Il a également subi une transplantation du foie après avoir développé une Hépatite C à partir d’une aiguille sale.

Il a également été physiquement proche de la mort à plusieurs reprises et vit avec un cancer.

BBC AFRIQUE

Commentaires

commentaires

share on: