La boîte à outils de l’emploi. Deux outils indispensables pour trouver du travail sur Twitter

share on:

Tout l’été dans « C’est mon boulot », on passe en revue les nouveautés en matière de recrutement et de recherche d’emploi. Ce jeudi, deux outils qui permettent de trouver du travail sur Twitter. 

Un quart des entreprises de plus de 250 salariés utilisent les médias sociaux pour recruter. Parmi les réseaux sur lesquels elles chassent : Twitter. Problème, Twitter est un flux d’information. Si une annonce est postée à un moment T, il est souvent difficile de la retrouver plus tard. C’est constat qu’a fait un chercheur d’emploi, développeur de formation.

Il a conçu Jobthis, un système qui aspire toutes les offres d’emploi publiées sur Twitter. Il suffit de donner à Jobthis son adresse mail : il vous les transfèrera en temps réel. Mieux, on peut créer son alerte sur Jobthis sur un métier ou un poste en particulier. On peut aussi exclure certains mots clés, pour être plus précis. Vous êtes ainsi certain de recevoir les bonnes annonces et d’être le premier à postuler. Jobthis est évidemment gratuit. Olivier Lecompte, le créateur du site, estime à plus de 1 500 le nombre d’annonces d’emploi postées tous les jours sur Twitter ; beaucoup de postes dans l’informatique, la communication, mais aussi l’hébergement, la restauration et la comptabilité.

Un hashtag pour se faire repérer

#i4emploi, comme influenceurs pour l’emploi, est un mot dièse, un hashtag, qui permet de diffuser son CV à plus d’un million de followers. Le problème sur Twitter c’est que quand on poste sa candidature, elle ne parvient qu’à ses propres followers, qui peuvent la retwitter à leurs propres followers s’ils le veulent bien. C’est un peu limité. Ajouter le mot dièse #i4emploi permet de toucher 1 500 dirigeants, cadres et experts qui à eux tous ont un énorme réseau.

Pour être retweeté par ces influenceurs, le message doit comprendre des mots-clés pour le poste recherché, la localisation, un lien vers le CV sur Viadeo ou Linkedin et une photo. Et devant le succès de la méthode, des entreprises se sont mises à utiliser le mot dièse pour diffuser leurs offres…

Commentaires

commentaires

share on: