share on:

Au Cameroun, la police et l’entreprise chinoise Huawei, sont désormais liés par une convention pour généraliser l’installation des cameras de surveillance a travers le pays.

Après avoir lancé une campagne citoyenne pour dénoncer les suspects dans les quartiers, dans le cadre de la lutte contre le terrorisme, la police camerounaise et Huawei, sont désormais liés par une convention pour généraliser l’installation des cameras de surveillance à travers le pays.

Douala et Yaoundé, les principales métropoles qui bénéficient déjà d’un réseau de vidéo surveillance électronique, vont voir leurs capacités renforcer.

Et, les autres villes du pays, vont également pouvoir bénéficier du même dispositif. L’objectif, apprend-on, est de lutter contre le grand banditisme et le terrorisme.

Armand Ougock, Yaoundé

Commentaires

commentaires

share on: