Internet : Orange baisse ses tarifs de 50%

share on:
Orange

Avec une baisse qui sera effective à compter de ce 16 janvier 2018. Sonatel (Orange), l’opérateur historique de télécoms au Sénégal a atteint ainsi l’objectif de 50% fixé par l’État avec un an d’avance. Et s’engage à « repousser les limites de l’internet » en 2018, à travers 3 leviers, à savoir :

  1. baisse des tarifs de l’internet de moitié à l’horizon 2019.
  2. amélioration de la qualité et extension du réseau 4G.
  3. amélioration de l’expérience client au quotidien.

Baisse de 50% du coût de l’internet mobile

Selon le Directeur de la Communication institutionnelle et des relations extérieures de Sonatel, Abdou Karim Mbengue, en une année, le Groupe a déjà réussi à tenir son engagement initialement prévu en 2019 pour la baisse de 50% des tarifs de l’internet mobile. Ainsi, le tarif du Pass internet mobile 1Go baisse en passant de 2 500 à 2 000 francs Cfa. A cela, s’ajoute le report des volumes non consommés pour certains Pass mois.

L’acte 2 de la révolution numérique contient également une nouvelle baisse des tarifs de l’internet fixe. Car, avec « Keur gui », on peut se connecter « sans limite » à la maison à 12 900 francs Cfa au lieu de 14 900. Et l’offre internet fixe « Home » passe d’un débit de 2 à 4 méga max, alors que son prix mensuel passe de 24 900 à 22 900 francs Cfa.

Augmentation de la vitesse de connexion pour les entreprises

Pour les entreprises, Sonatel a décidé d’améliorer la vitesse de connexion sur les offres « Business internet Voix Silver » et « Internet Pro ». Ce dernier passe d’un à 2 Mégabits par seconde. Et pour le premier, la vitesse passe de 2 jusqu’à 5 Mégabits par seconde. Plus la mise en place de l’illimité vers un numéro fixe Sonatel (hors numéros spéciaux) et un numéro mobile Orange (au Sénégal) sur l’offre « Internet Pro ».

Couverture du réseau 4G : plus de 220 milliards investis

Aussi, Abdou Karim Mbengue a fait savoir que Sonatel, depuis 2015, a investi plus de 220 milliards de francs Cfa pour « améliorer constamment » le réseau numérique au Sénégal. Et, en plus des 14 capitales départementales qui ont été couvertes en 2017 par le réseau 4G, le Groupe compte couvrir toutes les capitales départementales du pays, du futur Train express régional (Ter) et des grands axes routiers.

Optimisation du service client

Enfin, toujours dans le cadre de l’acte 2 de la révolution numérique, le Groupe Sonatel a décidé d’améliorer davantage « la qualité du service client Orange », notamment sur les canaux digitaux. Il s’agit ici, selon Abdou Karim Mbengue, d’optimiser au quotidien l’expérience client des produits et services du groupe.

Commentaires

commentaires

share on: